Mercredi 13 Décembre

A la naissance du swing orchestral, avec leur répertoire recueilli auprès des premiers grands orchestres de Harlem autour des années trente ( Duke Ellington, Fletcher Henderson, King Oliver’s Dixie Syncopators, Mc Kinney’s Cotton Pickers) et avec leurs arrangements soignés, ces musiciens apportent à leur auditoire un son innovant et rare. Et pourtant, ils ne sont que sept !
Daniel Vit, cornet, trompette ; Jack Cadieu, trombone, vocal et arrangements ; Dominique Bertrand , alto-sax, clarinette ; Robert Abramowicz , tenor-sax, clarinette ; Hélène Chevaucherie , banjo ; Sandrik de Dawrichevy ,piano ; Marc Chevaucherie , souba.

QUAND, A VAUCRESSON, ON SE CROIRAIT AU COTTON CLU

Laisser un commentaire